Author Archive

Notre matériel

mercredi, août 17th, 2011

Remorque chariot carriersEn 2007 nous avons acquis une remorque « Corsaire XL » de chez Chariot carriers. C’est une superbe remorque pour les enfants. Elle nous servait également de poussette. Nous l’avons revendu en décembre 2010 car les enfants grandissent. Il faut trouver une autre solution.

Prix : environ 800€ (Ce qui est nettement moins coûteux qu’une poussette double, et plus maniable) + le kit jogging à 100€

Revente : 480€ + 90€ (le kit jogging)

Le pinoEn janvier 2010, nous achetons notre tandem « pino » de la marque « HASE ». Nous l’avons acheté à Acigné chez Philippe Descubes, spécialiste du vélo couché en Bretagne (www.velofasto.fr). En plus nous avons acheté un kit spécifique pour les enfants. C’est un pédalier qui vient se fixer sur la baume avant. Evidemment, j’ai changé la selle et opté pour un « brooks ».

Prix : environ 4000€ + 100€ (selle brooks)

La remorque Radical DesignAvant de partir entre St Malo et Morlaix en 2010, nous achetons une remorque de portage de la marque « Radical design ». Cette remorque comporte 2 roues et s’avère très stable. Nous avons préféré celle-ci plutôt qu’une « Bob » à une roue, sans doute plus pratique dans les chemins mais qui je pense doit déstabiliser le vélo.

Prix : 450€

Sacoches ortleab

Et comme sacoches nous avons opter pour des « ortleab front-roller city ». Nous avions déjà une paire de sacoches Chapak.

Prix : 78€

Le trets
Fin 2010, nous trouvons d’occasion un « trets » de chez « hase » sur Nantes. Ce système, fixé sur l’axe arrière d’un vélo, permet à l’enfant de pédaler s’il le souhaite.

Prix : 800€

Voici pour notre matériel. Pour l’instant nous ne faisons pas de camping, en raison de l’âge des enfants et du matériel supplémentaire à porter. Mais je réfléchis à une tente légère pour cinq. Pourquoi pas un tipi ? (comme ça – la Zirkon). Si quelqu’un a l’expérience du camping, nous sommes à l’écoute.

Présentation

mercredi, août 17th, 2011

Eté 2011 : canal de bourgogne

Nous sommes un couple et 3 enfants, un garçon de 12 ans et deux garçons de 5 ans. Durant nos vacances, depuis plusieurs années, nous consacrons 8 à 10 jours de randonnée en vélo. Alors l’objet de ce blog est de raconter nos aventures et surtout d’échanger avec vous qui passez vos vacances, voir plus, à vélo avec vos enfants.   

Avant la naissance des Enfants, j’ai voyagé en France et à l’étranger, en conciliant souvent le sport avec mes diverses destinations. J’ai parcouru la vallée de Chamonix à ski et à pied, jusqu’au sommet du Mont-Blanc. Lors d’un premier séjour en Afrique, en Tanzanie, je suis allé à la rencontre de la faune sauvage du Serengeti  à N’goro N’goro, ainsi qu’au sommet du Kilimandjaro. Auparavant, c’est en traineau à chien que j’ai parcouru des régions du Québec et de Laponie. Enfin, j’ai circulé en ex-Yougoslavie, en Suède, en Grèce, en Islande, au Burkina Faso…, à cheval j’ai parcouru les Mont d’Arrée et le Vercors et à pied la rigole d’Hilvern, les Montagnes noires, et le Coglais de Fougères au Mont St Michel…

Alors que j’étais encore célibataire, j’ai traversé seul le centre Bretagne en vélo, aventure passionnante.

Mais avec les enfants, il devient plus difficile de voyager tel que je le concevais avant. Comment poursuivre cette quête de découverte au rythme de la randonnée, à pied, en vélo ?

Et bien, ma première expérience avec l’ainé a été le long du canal de Nantes à Brest avec une petite remorque à vélo pour lui, ou plus tard avec un âne en Ardèche et dans les Cévennes.

Puis en 2006, la famille s’agrandit. Avec ma compagne, bourguignonne d’origine, nous avons la joie d’accueillir deux garçons. Bon, ça complique les choses. Il faut s’équiper en matériel. Les jumeaux n’ont pas un an quand nous partons le long du Blavet, et du canal de Nantes à Brest en vélo. Avec l’ainé (8 ans) sur son vélo, il convient de faire attention au nombre de kilomètres parcourus au quotidien. 30 kilomètres nous semblent raisonnables. Mais, ce n’est pas toujours évident de ne pas les dépasser !

En 2008, nous parcourons le canal du Nivernais et l’année suivante, nous partons de la maison à vélo destination Saumur. Nous rejoignons Nantes en train et suivons l’eurovélo 6 jusqu’à Saumur, puis retour à Nantes en train, d’où nous rejoignons Redon par le canal de Nantes à Brest.

Enfin ma compagne est attirée par un tandem. Nous étudions une solution. En janvier 2009 nous faisons l’acquisition d’un tandem hybride (position couchée devant, et normale derrière), un « pino ». Et durant l’été 2009, de Saint-Malo à Morlaix, nous suivons la route du petit train passant par le centre Bretagne.

En juillet 2011, nous roulons le long du canal de bourgogne, et poursuivons jusqu’à Besançon en retrouvant l’eurovélo 6.

Ainsi nous parcourons au rythme du vélo des petits bouts de France. Jusqu’à présent nous avons surtout circulé en Bretagne et en Bourgogne, nos régions d’origine. Mais nul doute, que nos prochains périples nous emmènerons ailleurs…

Voilà, de rapides présentations, et si nos aventures vous intéressent n’hésitez pas à nous faire partager les vôtres sur les voyages (sportifs) et en famille !

A très bientôt !